Thumb  mg 3379
Thumb capture d cran 2013 03 10 11.18.38
Thumb capture d cran 2013 03 10 11.18.28
Thumb capture d cran 2013 03 10 11.18.14
Thumb capture d cran 2013 03 10 11.18.06
Thumb capture d cran 2013 03 10 11.13.26

Youri Jarki

Né en 1938 à Tikhoretz (région de Krasnoïarsk), dans le sud de la Russie, Youri Jarki fait ses études supérieures à Leningrad : à l’Ecole Navale, pendant trois ans, puis, de 1961 à 1967, à l’Ecole des Arts et de l’Industrie Moukhina.

Il devient architecte, mais son activité de peintre démarre peu après. Son œuvre, déjà puissante et très personnelle, ne peut satisfaire aux critères du « réalisme socialiste », la seule forme d’art acceptée en Union soviétique : il rejoint tout naturellement le mouvement des artistes dits « non-conformistes », ainsi nommés parce qu’ils refusaient d’entrer dans le moule imposé. Il fut l’un des organisateurs et participants de la fameuse « Exposition bulldozer », organisée en plein air à Moscou, le 15 septembre 1974, dans le parc de Beliaïevo, et dispersée par la police à coups de bulldozer.

Comme beaucoup d’artistes russes de cette époque, Youri Jarki fut contraint à l’exil. Il émigre en Allemagne en 1977, et s’installe à Paris en 1978. Il multiplie très vite les expositions, en France et partout dans le monde (Washington, Zurich, Tokyo, Venise…). Sa peinture, vigoureuse, colorée et riche en symboles reflète une combinaison de figuratif et de surréalisme qui la rend inclassable.

Depuis les années 90, Youri Jarki vit dans le sud de la France où il poursuit inlassablement son activité artistique.